© 2016 par LA MURAILLE DES BIÈRES. Créé avec Wix.com

Flambée ’64

6,5% alc./vol. - 500 ml

Les Allemands, sous la loi de pureté nommée Reinheitsgebot, ne pouvaient brasser qu’avec certains ingrédients.

Pour contourner les saveurs non admises, certaines brasseries commencèrent à fumer le malt. Sont nées de ces techniques les Rauchbier. Lager fumée d’exception, créée en collaboration avec Le Trou du Diable, la Flambée ’64 se marie particulièrement bien avec la saucisse grillée, le cheddar fort et les biscuits pain d’épices.

Le premier local ayant abrité les installations du Loup Rouge a complètement été détruit lors d’un incendie en 1964. À cette époque, c’est la Mercerie Gauthier & frères qui occupait les lieux. Laissez-vous aveugler par la flamme et la fumée l’instant d’une pinte !

Jos-les-Boeufs

7% alc./vol. - 500 ml

La Jos-les-Boeufs est brassée avec de l’orge malté et des houblons européens. La levure belge lui donne ses arômes et ses saveurs d’épices. Ne vous laissez pas duper par son corps mielleux qui laisse oublier son taux d’alcool plutôt élevé. Elle sera le compagnon idéal de la crème brûlée, du petit poulet rôti ou encore d’une baguette de pain gratinée.

Joseph Cournoyer était contremaître chez Quebec Iron & Titanium, mais il élevait aussi des bœufs à la maison. Avec sa bonhommie et son caractère particulier et coloré, il s’est valu plusieurs surnom et Jos-les-Boeufs était de ceux-ci. Il était alors tout naturel que cette bière costaude et rempli de caractères porte son nom. 

MacKroken-Flower

10% alc./vol. - 500 ml

La MacKroken Flower est une bière de type scotch ale. À l’origine du style, c’est en Belgique que les brasseurs ont concocté les premières scotch ales pour rappeler le lien entre les nations écossaises et flamandes dans l’invasion anglaise de William le conquérant. En 1066, son armée était en grande partie constituée de flamands.

La MacKroken Flower est brassée avec de l’orge maltée, de l’orge maltée caramélisée, du blé malté caramélisé et du miel de fleur sauvage artisanal de la Montérégie. Elle est aromatisée avec des houblons anglais et européens.

Cette recette, née dans l’équipement du brasseur du Loup rouge en 2001, en a fait sa renommée. Depuis sa création, plusieurs prix lui ont été attribués.

Saison de la tondeuse

4,5 % alc./vol. - 500 ml

Avec une présence accrue de houblons et de seigle, cette bière de style Saison pimentera votre soirée. Laissez votre journée de dur labeur derrière vous, contemplez votre pelouse fraichement tondue et versez-vous un bon verre de Tondeuse!

 

Elle accompagne à merveille vos amuse-gueules favoris : brie fondant, croustilles, zucchinis, canapés de saumon fumé, etc.

 

Cette charmante saison festive porte bien son nom. En effet, elle est née lors d’une soirée bien arrosée entre le brasseur du Loup Rouge et les brasseurs de la microbrasserie Les Grands Bois

 

Laissez-vous inspirer par cette belle collaboration et dégustez-la en bonne compagnie.

Saison du Loup

4,5% alc./vol. - 500 ml

La Saison du Loup est brassée dans les règles de l’art avec une levure saison qui lui confère ses arômes d’épices, de poivre et de fruits. Sa finale sèche et son petit côté acidulé saura sans aucun doute vous plaire. Elle est délicieuse accompagnée de fruits de mer, de tarte au citron ou d’un bon sorbet.

Traditionnellement, les bières de type Saison proviennent de la Belgique wallonne. À l’origine, elles furent brassées pour servir de rafraichissement lors de la saison chaude de l’année, mais n’hésitez pas à la consommer été comme hiver.

WSW

4% alc./vol. - 500 ml

Cette belle blanche au blé de type belge est complètement rafraichissante et parfaite en tout temps. Derrière sa robe voilée, des notes de coriandre et de zestes d’agrumes prennent place. Accompagnez-la d’un «fish and chip» ou sortez-la lors de votre épluchette de blé d’Inde.

WSW est l’acronyme de Walter S. White, membre fondateur de la Société historique Pierre-de-Saurel. Ingénieur londonien, il fut engagé par des entreprises soreloises en 1932. Passionné d’histoire, il est enthousiasmé par la richesse historique de la région et décide alors d’y consacrer beaucoup de recherches. (Source : P236 Fonds Walter S. White. Un merci particulier à la Société historique Pierre-de-Saurel pour son aide)

1 / 1

Please reload